Les fausses adaptations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les fausses adaptations

Message  Raphaël le Ven 4 Mar - 11:06

Par cette expression, je désigne ces films qui s'inspirent d'une fiction -roman ou BD-, mais qui, pour diverses raisons, s'en éloignent énormément ! Au point que l'œuvre d'origine n'est plus qu'un vague support.
Un exemple célèbre est Shining : Stanley Kubrick ne garde du roman que la trame et les personnages. L'histoire prend des chemins très différents.
Un autre exemple est une certaine série de films. 22 à ce jour. 6 acteurs pour jouer ce héros récurrent. James Bond, bien sûr ! On oublie que, sous la plume de Ian Flemming, notre agent secret n'est pas un surhomme chanceux armé de délirants gadgets !
Je termine par le plus flagrant dont je me souvienne : Fantomas. Les romans originaux ne sont nullement humoristiques ! Au contraire, ils sont, semble-t-il, assez noirs : notre criminel masqué est capable des pires violences.

Quels autres exemples de fausses adaptations connaissez-vous ? Que pensez-vous de la démarche ?
avatar
Raphaël
Cinéphile

Messages : 252
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaeltexier.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses adaptations

Message  Lisbeth Salander le Sam 5 Mar - 4:22

Y'en a tellement!! Razz
Les premiers titres qui me revienne à l'esprit, c'est "Je suis une légende" ou encore "Lovely bones", mais beaucoup d'adaptations s'éloignent énormément de l'œuvre d'origine, ce qui est souvent dommage.
"Shining" c'est encore autre chose, il y manque l'essence du livre, mais prit en soi, ça reste un très bon film je trouve.

Ceci dit, je ne sais pas si le terme de "fausses adaptations" est vraiment celui qui convient, ce sont surtout des adaptations qui nous ont déçues (et malheureusement, elles sont bien plus nombreuses que celles qui sont réussies... Rolling Eyes ).
Une adaptation, par définition, ne peut pas être identique au livre d'origine, il faut forcément changer ou enlever certaines choses, parce que le support n'est pas le même, ça ne collerait pas. Certains le font bien (ils sont très rares), certains moins bien, et d'autres, font carrément des carnages! smile
Mais de toute façon, je pense que c'est vraiment un exercice difficile, d'autant que l'attente de ceux qui ont aimé le livre est souvent très grande et qu'ils nous est toujours très difficile de laisser de côté notre amour pour l'œuvre de départ pour tenter d'apprécier son adaptation pour ce qu'elle est malgré tout: un film.

Beaucoup de films, plutôt que de se dire des "adaptations de", devraient plutôt se dire "librement inspiré de", ce qui serait plus juste.

Ceci dit, il y a quelque exceptions, je trouve par exemple l'adaptation de la série "Millénium" particulièrement réussie, ils ont fait des choix difficiles sur ce qui devait inévitablement être coupé, tout en gardant en quasi-totalité l'histoire et surtout l'esprit, l'âme du livre.

Et puis, il y a aussi ceux qui peuvent être de très belles œuvres en soi, même s'il ne reste qu'une bribe du livre.

_________________
avatar
Lisbeth Salander
Réalisatrice

Féminin Messages : 6834
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://l-imaginarium.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses adaptations

Message  Raphaël le Sam 5 Mar - 10:25

Les inspirations essaient de respecter au moins l'esprit de l'œuvre originale. Adapter James Bond au cinéma, par exemple, aurait dû impliquer beaucoup plus de réalisme dans les scènes d'action. C'est ce qui a été fait dans Casino Royale et Quantum of solace. Mais dans les films précédents, le personnage a été transformé en un quasi-surhomme aux mille et un gadgets. Rien à voir avec le personnage imaginé par Ian Flemming. De même, adapter Fantomas au cinéma aurait dû donner des films sombres, et non pas ces parodies.
C'est dans de tels cas que je parle de fausses adaptations. Après, il est bien évident que la géopolitique de notre époque n'est plus celle de l'époque d'Ian Flemming. Il est bien évident que la technologie a évolué depuis Souvestre et Allain. Donc, des changements s'imposaient. Mais ça ne devrait pas empêcher de respecter l'ambiance générale, le genre...
avatar
Raphaël
Cinéphile

Messages : 252
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaeltexier.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses adaptations

Message  Lisbeth Salander le Sam 5 Mar - 21:50

C'est toujours frustrant, surtout quand on aime l'œuvre originale, mais en même temps, ce sont des choix artistique, et forcément, ils ne peuvent pas plaire à tout le monde. Smile
Pour les James Bond, j'ai jamais lu les livres, mais je trouve que c'est justement ce côté décalé et exagéré qui rend les films drôle et originaux, sans ça, ce serait juste des films d'espionnage comme il y en a eu beaucoup. C'est un choix qui donne sa touche si particulière à la franchise, dommage que ce soit au détriment de l'œuvre originale, mais en même temps, je trouve quand même que c'est un bon choix. Smile

Les derniers en date m'ont beaucoup moins séduite d'ailleurs, parce qu'il y manquait cette touche ironique justement, pourtant, je crois qu'ils sont bien plus fidèle aux livres, mais ce n'est pas ce que j'attendais d'un James Bond, j'ai aimé quand même, mais j'avais pas l'impression de voir un James Bond paradoxalement. Razz

_________________
avatar
Lisbeth Salander
Réalisatrice

Féminin Messages : 6834
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://l-imaginarium.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses adaptations

Message  lanfear le Sam 5 Mar - 22:37

Pareil je n'ai jamais lu les livres et les films ne m'ont jamais bien emballé...
Mais sinon il y a une adaptation à pleurer de rage c'est "L'épée de vérité" qui est une véritable catastrophe (c'est honteux et pourtant c'est loin d'être un de mes cycles préférés ^^ mais quand même un petit peu de respect pour l'oeuvre ...) j'ai aussi vu une adaptation de San Antonio avec Depardieu, c'était pitoyable, Bérurier est l'un des personnages les plus haut en couleur que j'ai pu lire (son vocabulaire est franchement indescriptible...) dans le film, c'était une catastrophe il n'était que vulgaire et écoeurant bien loin du personnage de Frédéric Dard Wink Bon je ne cite que ces deux là mais en effet il y en a beaucoup qui se moquent de respecter l'oeuvre originale, je suis bien d'accord sur la mention "librement (voire trés librement) adapté" au moins nous saurions à quoi nous en tenir !
avatar
lanfear
Cinéphile

Féminin Messages : 3924
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses adaptations

Message  Raphaël le Dim 20 Mar - 11:00

Ou même, dans certains cas, les scénaristes prouvant leur imagination en adaptant librement, pourquoi ne créent-ils pas leur univers de A à Z ?
avatar
Raphaël
Cinéphile

Messages : 252
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaeltexier.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses adaptations

Message  lanfear le Dim 20 Mar - 21:59

Voilà une question que je me pose trés souvent...
avatar
lanfear
Cinéphile

Féminin Messages : 3924
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses adaptations

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum