Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  Lisbeth Salander le Mar 28 Juin - 21:32








Le Fléau

Version intégrale

De Stephen King






Résumé

Il a suffi que l'ordinateur d'un laboratoire ultra-secret de l'armée américaine fasse une erreur d'une nanoseconde pour que la chaîne de la mort se mette en marche. Le Fléau, inexorablement, se répand sur l'Amérique et, de New York à Los Angeles, transforme un bel été en cauchemar. Avec un taux de contamination de 99,4 %. Dans ce monde d'apocalypse émerge alors une poignée de survivants hallucinés. Ils ne se connaissent pas, pourtant chacun veut rejoindre celle que, dans leurs rêves, ils appellent Mère Abigaël : une vieille Noire de cent huit ans dont dépend leur salut commun. Mais ils savent aussi que sur cette terre dévastée rôde l'Homme sans visage, l'Homme Noir aux étranges pouvoirs, Randall Flagg. L'incarnation des fantasmes les plus diaboliques, destinée à régner sur ce monde nouveau. C'est la fin des Temps, et le dernier combat entre le Bien et le Mal peut commencer.



Mon avis

Je poursuis ma route dans les lectures (et/ou relectures) des œuvres de Stephen King. Celui-ci, je l’avais déjà lu, mais il y a de nombreuses années, je n’en gardais que peu de souvenirs, ça a donc presque été une découverte, et j’ai passé un très bon moment.

J’ai l’impression que les meilleurs histoires de Stephen King sont souvent les plus longues, quand il peut, comme ici, s’étaler, prendre sont temps et développer de multiples personnages, c’est encore plus captivant je trouve.

A propos de l’histoire en elle-même, j’ai aimé que le récit prenne le temps de se pencher sur ce qu’il se passerait après une catastrophe comme celle-là, comment la société choisirait de se reformer, d’évoluer, ou pas, je trouve cet aspect passionnant.
Le plus terrible, n’est pas seulement l’horreur de ce qui se produit, mais de voir que quoi qu’il arrive, l’humanité risque de malheureusement continuer éternellement dans cette mauvaise voie et de ne pas comprendre la leçon d’un tel drame, de juste reprendre et poursuivre là où elle s’était arrêté avant…
Ce n’est pas très optimiste, mais très réaliste je trouve.

L’aspect que je trouve aussi très intéressant dans l’histoire, c’est le rapport entre les hommes et les femmes, la façon dont les hommes reprennent le pouvoir d’une certaine façon dans cette société fragilisé, ça montre bien à quelle point (et on le voit tous les jours dans notre vie quotidienne, pas besoin de lire de la Science-fiction pour cela malheureusement) les progrès apportés à la condition des femmes ces dernières décennies sont fragiles et instables. Je pense que c’est très réaliste.
Beaucoup d’hommes ne demandent qu’à faire jaillir la violence qui se cache au fond d’eux et c’est encore plus facile en s’en prenant aux femmes…
Et d’autres seront simplement ravis de laisser ressortir leur côté « macho »... J’aimerais qu’il en soit autrement, mais malheureusement, je pense si notre société se retrouvait dans une situation comme celle-ci, les femmes seraient sans doute vite écrasées.
D’ailleurs, les personnages masculins sont ici bien plus intéressants que les féminins je trouve (qui dans l’ensemble, sont quand même assez nais voir pénibles…). Ceci dit, c’est souvent le cas dans les histoires de Stephen King, mais ici, je trouve que ça a du sens.

Du côté des points faibles, j’ai trouvé Flagg un peu décevant finalement, on l’attend longtemps, tout le monde le crains sans le connaitre, et au bout du compte, on le voit très peu, et il n’est finalement pas si terrible je trouve. J’ai trouvé ça assez décevant… Sa « confrontation finale » est aussi un peu bâclée je trouve, même si l’effet de surprise fonctionne, on aurait quand même aimé un peu plus…
C’est d’ailleurs un des défauts de Stephen King je trouve, pas bien grave, ça ne détruit pas l’histoire, mais il a souvent du mal à bien conclure ses récit je trouve, comme si le chemin parcouru avait finalement plus d’importance et qu’il ne savait pas comment (ou ne voulait pas ?) se séparer des personnages et de l’univers qu’il a créé.

J’ai aussi trouvé parfois les bondieuseries un peu trop présentes et inutiles (il y aurait très bien pu y avoir une dimension spirituel sans pour autant ajouter Dieu à toutes les sauces…), mais là encore, c’est un travers récurent chez l’auteur.

Ceci dit, ce ne sont que des petits détails, et ils ne m’ont pas gâché mon plaisir, «Le Fléau» se dévore tout seul, on est pris dès le départ dans l’histoire, on s’attache vite aux personnages (certains nous touchent, d’autres nous révulsent) et plus on avance, moins on arrive à poser le livre !

_________________
avatar
Lisbeth Salander
Réalisatrice

Féminin Messages : 6834
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://l-imaginarium.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  lanfear le Mer 29 Juin - 2:30

(bien d'accord pour les bondieuseries, bien que bizarrement ça m'a moins marqué que dans "Désolation" )

Sinon j'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, il faudrait que je le relise pour pouvoir mieux en parler Wink
avatar
lanfear
Cinéphile

Féminin Messages : 3924
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  Lisbeth Salander le Mer 29 Juin - 5:55

Je me souviens plus de Désolation, je verrais ça quand je le relirais, mais c'est vrai qu'on trouve souvent ça chez SK, et ça passe plus ou moins bien, ici, je trouve que c'est un peu trop appuyé quand même...

_________________
avatar
Lisbeth Salander
Réalisatrice

Féminin Messages : 6834
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://l-imaginarium.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  lanfear le Jeu 30 Juin - 2:17

C'est vrai que visiblement c'est un sujet qui lui tient à coeur, personnellement, je n'aime pas trop non plus qu'il soit trop insistant là dessus, n'empêche que ses histoires et ses personnages sont si interressants que l'on peut faire abstraction de ce petit "défaut" Wink
avatar
lanfear
Cinéphile

Féminin Messages : 3924
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  Lisbeth Salander le Jeu 30 Juin - 7:53

Oui, je trouve pas non plus que ça gâche le récit, heureusement. Smile

_________________
avatar
Lisbeth Salander
Réalisatrice

Féminin Messages : 6834
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://l-imaginarium.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  Stuntman Mike le Mar 5 Juil - 9:23

Le synopsis me tente énormément, par contre je ne connais pas bien Stephen King (j'ai seulement lu Shining qui m'avait beaucoup plu). Je vais bien me laisser tenter par celui là, en plus j'adore les histoires catastrophes ^^

Sinon, personnellement les bondieuseries ne m'ont jamais vraiment dérangées, que ce soit dans les livres, films ou séries. Je pars du principe que toute œuvre d'art est subjective et qu'il est normal que l'artiste fasse passer un point de vue qui lui tient à cœur. Après, si je n'y adhère pas, j'en fais simplement abstraction. Mais bon, je comprend bien que ça puisse devenir agaçant ^^
avatar
Stuntman Mike
Cinéphile

Masculin Messages : 290
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  lanfear le Jeu 7 Juil - 23:01

Tu as raison, je t'avoue que c'est quand c'est vraiment marqué que ça m'agace un peu Wink Aprés tout comme tu le dis, un livre ou un film est forcément subjectif...

Sinon en ce qui concerne Stephen King, n'hésite pas à te lancer c'est un écrivain excellent (oui je suis pas trés objective en ce qui le concerne Razz ) et trés prolifique Very Happy
avatar
lanfear
Cinéphile

Féminin Messages : 3924
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  Stuntman Mike le Lun 11 Juil - 9:25

Je viens d'acheter le tome 1 Smile

Je finis celui que je suis entrain de lire, et je l'attaque Twisted Evil
avatar
Stuntman Mike
Cinéphile

Masculin Messages : 290
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  Lisbeth Salander le Lun 11 Juil - 21:27

Hâte de lire ton avis! Very Happy

_________________
avatar
Lisbeth Salander
Réalisatrice

Féminin Messages : 6834
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://l-imaginarium.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fléau, version intégrale - Stephen King

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum