Gravity

Aller en bas

Gravity

Message  Raphaël le Mar 12 Nov - 5:45


Sortie : 2013
Réalisation : Alfonso Cuarón
Musique : Steven Price
Avec : Sandra Bullock, George Clooney…

Pour Matt Kowalsky, un astronaute expérimenté, et Ryan Stone, une technicienne qui fait ses «premiers pas» dans l’espace, ça aurait dû être une mission de routine : réparer Hubble. Mais l’explosion d’un satellite entraîne une pluie de débris qui détruit leur navette. À 600 kilomètres au-dessus de la Terre, coupés de toute communication avec Cap Canaveral, ils n’ont qu’un espoir : rejoindre la Station Spatiale Internationale, elle aussi endommagée par la pluie de débris, et y prendre un module de sauvetage. Leurs seuls véhicules : leurs combinaisons, où l’oxygène s’épuise…

Lors de mes vacances à Paris, j’ai vu une affiche de Gravity où, en guise d’accroche, on dressait la liste des films de science-fiction qui ont marqué leur décennie : 2001 - L’Odyssée de l’Espace pour les années 60, Star wars pour les années 70… Avatar pour les années 2000 et… Gravity pour les années 2010. J’ose dire que c’est amplement mérité, bien que la décennie ne soit pas même à sa moitié.
Une telle trame peut sembler mince. Erreur ! Elle donne au contraire de la matière pour beaucoup de suspense, et les rebondissements ne manquent pas. Tout concourt (la dérive dans l’espace, l’oxygène qui se raréfie, l’espoir qui s’amincit…) à transformer l’infini en huis-clos ! D’autre part, cette trame est parfaitement crédible : un tel accident dans l’espace peut bel et bien arriver, et mettrait les astronautes survivants dans une semblable panade.
Les personnages, à des années-lumières (la métaphore était tentante) des Han Solo cyniques, des capitaines Kirk toujours pleins de ressources, sont des individus lambdas : Matt Kowalsky, malgré son expérience, ne peut faire que de son mieux dans cette situation ingérable, Ryan Stone, débutante, n’a d’autres ressources que celles du vieux routier… Il en résulte qu’on ressent ce que ressentent nos deux malheureux héros. Plus question de se dire «Sacré Bruce Willis ! On n’a pas sa peau comme ça !» : on est bien dans le «Moi, je ferais quoi ?».
Le silence propre à l’espace est utilisé à merveille : une musique (très réussie) «remplace» les bruits des explosions, les contrastes sonores cockpits/espace ne sont pas sans rappeler 2001 - L’Odyssée de l’Espace
Bien entendu, la science-fiction se doit d’être spectaculaire. Gravity l’est ! «La meilleure vue, c’est d’ici» dit Matt, une scène avant l’accident. Les vues du cosmos sont effectivement sublimes ! La Gravité Zéro est exploitée à merveille dans les prises de vue et permet d’enrichir les décors des engins spatiaux de pièces flottantes… et ce n’est pas le seul effet !
Côté acteurs, le talent de George Clooney n’est plus à prouver. La révélation, c’est Sandra Bullock : trop de rôles superficiels dans sa carrière l’ont empêchée de se révéler. Ici, c’est chose faite : elle se montre impressionnante, tour à tour déterminée et désespérée.

Je serais vraiment surpris qu’un film de science-fiction parvienne à détrôner Gravity dans la décennie 2010, aussi abouti soit-il. Mais si un réalisateur y parvient, tant mieux !
avatar
Raphaël
Cinéphile

Messages : 252
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaeltexier.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gravity

Message  Lisbeth Salander le Mer 13 Nov - 9:19

Eh bien ton avis donne envie!! Very Happy

_________________
avatar
Lisbeth Salander
Réalisatrice

Féminin Messages : 6834
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://l-imaginarium.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gravity

Message  lanfear le Sam 16 Nov - 8:44

C"est clair !
avatar
lanfear
Cinéphile

Féminin Messages : 3924
Date d'inscription : 25/07/2010
Age : 41

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gravity

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum