Elle s'appelait Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elle s'appelait Sarah

Message  Raphaël le Dim 24 Oct - 9:20


Réalisation : Gilles Paquet-Brenner.
Avec Kristin Scott-Thomas, Niels Arelstrup, Mélusine Mayance...

Julia Jarmond, journaliste américaine mariée à un français et installée à Paris, va emménager avec son mari dans un appartement que ses beaux-parents n'occupent plus. Elle est chargée d'un reportage sur la rafle du Vel d'Hiv. Au cours de son enquête, un malheureux hasard lui apprend que l'appartement a appartenu à une famille déportée lors de la rafle ! Elle découvre que Sarah, la petite fille de cette famille, n'a pas été déportée. Qu'est-elle devenue ? Une quête qui va déterrer bien des secrets...

Après La rafle, après Hors-la-loi, le cinéma français continue de plonger la France dans son passé. Ici, c'est la rafle du Vel d'Hiv qui est abordée pour la deuxième fois. Et c'est sans concession ! Les "raflés" ont été parqués au Vel d'Hiv dans des conditions véritablement atroces, par la police française... et pour la satisfaction des "bons français" !
Plusieurs bonnes idées servent le scénario : le jeune photographe qui assiste Julia et qui, ignorant au départ, découvre peu à peu un fait horrible, notamment. Est-il beaucoup plus ignorant que les français d'aujourd'hui ? J'en doute, hélas. Je pose la question aux plus jeunes d'entre nous : cet épisode est-il abordé en cours d'histoire ? Quand j'étais moi-même élève, c'était non...
Dès le début, l'histoire de la jeune Sarah et celle de Julia sont développées en parallèle. Après la découverte de Julia, l'histoire de Sarah apparaît dans les flashbacks des témoignages.
Côté acteurs, je ne pense surprendre personne en révélant que Kristin Scott-Thomas est une fois de plus excellente. La bonne surprise est Mélusine Mayance, la petite qui joue Sarah enfant.
Côté réalisation, Gilles Paquet-Brenner fait totalement oublier Gomez et Tavarez (qu'on oublie facilement, de toutes façons). Ici, il met en relief une histoire bouleversante. Il n'élude pas la violence, mais ne la caricature pas non plus.
avatar
Raphaël
Cinéphile

Messages : 252
Date d'inscription : 25/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.raphaeltexier.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Elle s'appelait Sarah

Message  Lisbeth Salander le Dim 24 Oct - 19:39

J'attends de pouvoir voir ce film avec impatience (je ne pourrais pas le voir au ciné malheureusement, plus qu'à attendre... Sad ).
J'avais lu le livre dont il est inspiré il y a quelques années, je n'en garde pas un souvenir impérissable (je ne sais plus trop pourquoi, mais il m'avais un peu ennuyée), mais le sujet est très intéressant, donc je pense que ça peut donner un beau film.
Et puis, comme toi, j'aime beaucoup Kristin Scott-Thomas, donc les films dans lesquels elle joue m'attirent forcément. Smile

Ton avis me donne encore plus envie!
Vivement la sortie en DVD! Very Happy

_________________
avatar
Lisbeth Salander
Réalisatrice

Féminin Messages : 6834
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 39

Voir le profil de l'utilisateur http://l-imaginarium.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum